Protection de la faune sauvage

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » background_image= »https://developpement.hisaproject.org/wp-content/uploads/2021/04/skin.png » custom_padding= »||100px||| »][et_pb_row column_structure= »1_5,3_5,1_5″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][et_pb_column type= »1_5″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][et_pb_image src= »https://developpement.hisaproject.org/wp-content/uploads/2021/04/noir-e1617956875786.png » title_text= »noir » align= »center » _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type= »3_5″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »]

Des hirondelles rustiques, au pangolin javanais, en passant par les éléphants des savanes africaines, partout sur la planète les animaux sont en danger. Le changement climatique, l’aménagement du territoire, la perte d’habitats, la pollution, etc., sont autant de facteurs qui excercent une pression sans précédent sur la vie sauvage, en les empêchant de trouver de la nourriture ou des partenaires, quand ce ne sont pas les braconniers qui mettent leur vie en péril.

Pour lutter contre le déclin des populations sauvages, HISA accompagne depuis 2011,  des centres de conservation et des refuges pour la réhabilitation et la réintroduction d’animaux blessés, maltraités ou victimes de braconnage, dans des espaces naturels protégés.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_5″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Oswald|600||on||||| » text_font_size= »31px » text_line_height= »1.1em »]

HISA mène des actions directes, concrètes et positives pour faire du bien à la planète !

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure= »1_2,1_2″ use_custom_gutter= »on » gutter_width= »1″ make_equal= »on » admin_label= »Best Beans Row » module_class= » et_pb_row_fullwidth » _builder_version= »4.9.2″ width= »100% » width_tablet= »100% » width_phone= » » width_last_edited= »on|desktop » max_width= »100% » max_width_tablet= »100% » max_width_phone= » » max_width_last_edited= »on|desktop » custom_margin= »-2px|auto||auto|| » custom_padding= »0px|100px|40px|100px|false|false » make_fullwidth= »on »][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ custom_padding= »|||0px|false|false » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_image src= »https://developpement.hisaproject.org/wp-content/uploads/2020/05/les-tortues-de-madagascar802.jpg » title_text= »les-tortues-de-madagascar802″ url= »https://developpement.hisaproject.org/les-tortues-de-madagascar/ » force_fullwidth= »on » align_tablet= »center » align_phone= » » align_last_edited= »on|desktop » _builder_version= »4.9.2″][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ background_color= »#f9ee86″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Oswald|600||on||||| » text_font_size= »30px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

les tortues de Madagascar :

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Nunito|||||||| » text_font_size= »16px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

Les tortues endémiques de Madagascar, subissent aujourd’hui une pression croissante des braconniers. Pour lutter contre le déclin de ces espèces, nous avons développé un projet visant à créer un centre de conservation pour la réception, l’accueil, les soins, la réhabilitation et la réintroduction des tortues saisies par les autorités.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure= »1_2,1_2″ use_custom_gutter= »on » gutter_width= »1″ make_equal= »on » admin_label= »Best Beans Row » module_class= » et_pb_row_fullwidth » _builder_version= »4.9.2″ width= »100% » width_tablet= »100% » width_phone= » » width_last_edited= »on|desktop » max_width= »100% » max_width_tablet= »100% » max_width_phone= » » max_width_last_edited= »on|desktop » custom_margin= »||| » custom_padding= »0px|100px|40px|100px|false|false » make_fullwidth= »on »][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ background_color= »#f9ee86″ custom_padding= »|||0px|false|false » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Oswald|600||on||||| » text_font_size= »30px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

les perroquets gris du gabon :

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Nunito|||||||| » text_font_size= »16px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

Dar es Salaam, en Tanzanie, est une plaque tournante du commerce illégal de perroquets gris du Gabon. Le gouvernement tanzanien en récupère en permanence, mais ne dispose pas des volières nécessaires pour les accueillir correctement. Dans cette optique, HISA développe un projet visant à créer un centre de réhabilitation pour ces perroquets.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ background_color= »#f9ee86″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_image src= »https://developpement.hisaproject.org/wp-content/uploads/2020/05/perroquets-gris-du-gabon.jpg » title_text= »perroquets-gris-du-gabon » url= »https://developpement.hisaproject.org/les-perroquets-gris-du-gabon/ » _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure= »1_2,1_2″ use_custom_gutter= »on » gutter_width= »1″ make_equal= »on » admin_label= »Best Beans Row » module_class= » et_pb_row_fullwidth » _builder_version= »4.9.2″ width= »100% » width_tablet= »100% » width_phone= » » width_last_edited= »on|desktop » max_width= »100% » max_width_tablet= »100% » max_width_phone= » » max_width_last_edited= »on|desktop » custom_margin= »||| » custom_padding= »0px|100px|40px|100px|false|false » make_fullwidth= »on »][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ custom_padding= »|||0px|false|false » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_image src= »https://developpement.hisaproject.org/wp-content/uploads/2020/05/le-refuge-makoa.jpg » title_text= »le-refuge-makoa » url= »https://developpement.hisaproject.org/accueil/makoa/ » force_fullwidth= »on » align_tablet= »center » align_phone= » » align_last_edited= »on|desktop » _builder_version= »4.9.2″][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ background_color= »#f9ee86″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Oswald|600||on||||| » text_font_size= »30px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

Le refuge de Makoa :

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Nunito|||||||| » text_font_size= »16px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

Créé par deux vétérinaires allemands, ce refuge qui est aussi un lodge, soignent et hébergent une grande diversité d’espèces, et ont déjà remis en liberté une cinquantaine d’animaux, en particulier des singes et des oiseaux. Actuellement, ils ont en charge une vingtaine d’animaux sauvages dont un guépard prénommé Jack.  

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure= »1_2,1_2″ use_custom_gutter= »on » gutter_width= »1″ make_equal= »on » admin_label= »Best Beans Row » module_class= » et_pb_row_fullwidth » _builder_version= »4.9.2″ width= »100% » width_tablet= »100% » width_phone= » » width_last_edited= »on|desktop » max_width= »100% » max_width_tablet= »100% » max_width_phone= » » max_width_last_edited= »on|desktop » custom_margin= »||| » custom_padding= »0px|100px|40px|100px|false|false » make_fullwidth= »on »][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ background_color= »#f9ee86″ custom_padding= »|||0px|false|false » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Oswald|600||on||||| » text_font_size= »30px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

Every Living Thing :

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Nunito|||||||| » text_font_size= »16px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

EVERY LIVING THING est un refuge basé à Dar es Salaam, qui recueille tous les animaux blessés, abandonnés ou maltraités, avant de les proposer à l’adoption, ou de les réhabiliter dans leur milieu naturel dans le cas d’animaux sauvages. L’association met également en place des projets de sensibilisation au respect de l’animal, en particulier dans les écoles.      

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ background_color= »#f9ee86″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_image src= »https://developpement.hisaproject.org/wp-content/uploads/2020/06/ELT-1.jpg » title_text= »ELT-1″ url= »https://developpement.hisaproject.org/accueil/elt/ » _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]