Préservation des milieux aquatiques

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » custom_padding= »||100px||| » hover_enabled= »0″ background_enable_image= »off » sticky_enabled= »0″][et_pb_row column_structure= »1_4,3_4″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][et_pb_column type= »1_4″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][et_pb_image src= »https://developpement.hisaproject.org/wp-content/uploads/2021/04/bleu.png » title_text= »bleu » align= »center » _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » width= »50% »][/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type= »3_4″ _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »]

Les déchets plastiques persistent dans l’environnement pendant plusieurs décennies. Ils flottent, se fragmentent, se concentrent dans des vortex mieux connus sous le nom de « continents » de plastique. Ils font aussi des dégâts ! Plus de 700 espèces marines sont connues pour être impactées, par emmêlement et ingestion surtout. Dans les eaux méditerranéennes françaises, entre 80 et 100% des tortues marines ingèrent des plastiques. 

Pour lutter contre la pollution des milieux aquatiques et du déclin des espèces qui peuplent nos océans, nos mers et nos rivières, HISA a diversifié ses activités et décidé d’agir également pour la préservation des milieux aquatiques et de sa biodiversité.

.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row column_structure= »1_2,1_2″ use_custom_gutter= »on » gutter_width= »1″ make_equal= »on » admin_label= »Best Beans Row » module_class= » et_pb_row_fullwidth » _builder_version= »4.9.2″ width= »100% » width_tablet= »100% » width_phone= » » width_last_edited= »on|desktop » max_width= »100% » max_width_tablet= »100% » max_width_phone= » » max_width_last_edited= »on|desktop » custom_margin= »||| » custom_padding= »0px|100px|40px|100px|false|false » make_fullwidth= »on »][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ background_color= »#003e75″ custom_padding= »|||0px|false|false » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Oswald|600||on||||| » text_text_color= »#FFFFFF » text_font_size= »30px » text_line_height= »1.4em » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

Projet Riverse :

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » text_font= »Nunito|||||||| » text_text_color= »#FFFFFF » text_font_size= »16px » text_line_height= »1.4em » header_text_color= »#FFFFFF » custom_margin= »11px|20px||20px|false|false »]

Plus de 80% des déchets marins sont des plastiques. Notre production de plastiques ne cesse d’augmenter, alors que beaucoup finissent en déchet et dans l’environnement. Face à ce constat, HISA a lancé le projet RiverSe qui vise à lutter contre les déchets transportés jusqu’à la mer.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »1_2″ _builder_version= »4.9.2″ background_color= »#f9ee86″ custom_padding= »||| » custom_padding__hover= »||| »][et_pb_image src= »https://developpement.hisaproject.org/wp-content/uploads/2021/04/riverse.jpg » title_text= »riverse » url= »https://developpement.hisaproject.org/riverse/ » _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default »][/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]